Biographie Guy Lebègue

Etat-Civil

Résidences

J'ai un peu "bourlingué" au grès des diverses résidences de mon père, ingénieur à EDF dans le Nord, mais très peu pour mon métier, ayant fait pratiquement toute ma carrière à Cannes.
J'ai vécu essentiellement dans deux villes: Valenciennes, Nord (14 ans) et Le Cannet, Alpes-Maritimes (37 ans); ce qui me fait plus Cannetan que Valenciennois.

1938 : Rousies, (59514), Nord, une maison en pleine campagne. Y ai vécu la Guerre et des bombardements proches laissant de tenaces souvenirs.
1946 : Sous-le-Bois, un quartier de Maubeuge (59392)
1948 : Valenciennes, Bd Froissart, une maison de caractère
1951 : Toujours à Valenciennes, une autre maison de caractère, rue "Derrière les Murs de Bavay"
1959 : Pendant mes études à l'Ecole Centrale de Paris, je loge à la Maison des Elèves, rue de Citeaux. Découverte du tout Paris, à pied, ou en vélo puis en mobylette.
1962 : Paris, Bd Brune, chez mes beaux-parents.
1962 : Meudon-la-Forêt (92048), pendant les 4 mois de mon stage à Sud-Aviation.
1962 : Riva-Bella, Calvados, une villa du front de mer, pendant mes "classes" dans l'Armée de l'Air. Y ai connu l'un des hivers les plus rigoureux, la mer était gelée!
1963 : Arcachon, pendant mon service militaire à la Base de Cazaux. Y ai acheté mon premier bateau Kasos1 (voir rubrique). J'ai assisté à la naissance de notre premier fils, Eric.
1964 : Cannes, un appartement avenue des Coteaux. Peu après notre arrivée, nous achetons notre second voilier, Kasos2 (voir rubrique).
1965 : Le Cannet, un appartement avenue Thiers. En location pour commencer, puis propriétaire à partir de 1966.
Nous avons vécu 35 ans dans cette résidence. Y a vu la naissance de mon second fils Laurent. Ville très sympathique, au climat très agréable. Je m'y suis impliqué dans diverses associations (voir rubrique) et en "politique" en devenant conseiller municipal en 1978 pour deux mandats (voir rubrique association).
2000 : Cannes de nouveau, une résidence très agréable sur la colline de la "Croix-des-Gardes".

Formation

  • 1948 : Études secondaires au Lycée Henri Wallon de Valenciennes
  • 1951 : poursuite des études au Collège Notre-Dame de Valenciennes
  • 1955 : Baccalauréat série S
  • 1955 : Prépa au Collège Stanislas de Paris
  • 1957 : Poursuite Prépa au lycée de Douai
  • 1959 : Admis au concours d'entrée à l' École Centrale de Paris
  • 1962 : Diplôme Ingénieur École Centrale de Paris (ECP), promotion 62, avec pour marraine la chanteuse Barbara (voir photo libre de droit Wikipédia auteur Jac. de Nijs
  • 1963 : Diplômé Contrôleur circulation aérienne à l'École Nationale Aviation Civile (ENAC option militaire)
  • Langues : Anglais & Italien (lu, écrit, parlé)

Service militaire

Armée de l'Air

  • 1961 et 1962 : PMS pendant les études
  • fin 1962 : Classes dans l'Armée de l'Air à Caen Carpiquet
  • Début 1963 : Formation Contrôleur circulation aérienne à l'ENAC militaire Orly
  • Avril 1963 à fin mars 1964 : Sous-Lieutenant à la Tour de contrôle de la base aérienne de Cazeaux
  • Mars 1964 : nommé Lieutenant de réserve. Départ pour la vie professionnelle.

Une expérience très enrichissante qui m'a permis de diriger, dans une tour de contrôle, une petite équipe de militaires professionnels, très sympathiques, valorisant les vertus de discipline et de solidarité de l'Armée.
Et, accessoirement, quelques vols sur des braves vieux DC3, du "Fouga magister" et des hélicoptères avec des démonstrations de simulation de panne en cours de vol, avec descentes impressionnantes en autorotation.
Cazaux étant une base d'entraînement aux tirs pour toute l'Armée de l'air, j'y ai vu défiler de nombreuses escadres et m'y suis fait de nombreux amis.
Également, une base pour le Centre d'Essais en vols (CEV), j'ai eu le privilège d'y voir de près les mises au point des avions de l'époque, dont le Mirage IV et, accessoirement d'avoir été de service lors du crash du Mirage 3 en feu d'Hervé Leprince-Ringuet, dont il est sorti vivant grâce à une éjection de dernière minute ; un exploit dignement fêté au bar du mess avec tous les pilotes présents de jour-là !

Expérience Professionnelle

J'ai effectué pratiquement toute ma carrière,ce qui est très rare maintenant, dans un seul établissement : le Centre spatial de Cannes Mandelieu.
Retrouvez mes collègues de travail sur le site Internet Mes Copains d'avant.

1962 : Sud-Aviation à Courbevoie

Après un premier stage en cours de scolarité, j'effectue un Stage de pré-situation à Sud-Aviation à Courvevoie avant départ pour le service militaire.
Activités techniques sur les missiles.

Avril 1964 - Décembre 1969 : Sud-Aviation à Cannes

Dès la fin du service militaire, arrivée à Cannes dans l'un des autres établissements de Sud-Aviation.
Débuts passionnants des activités spatiales en France.
Le Centre National d'Études Spatiales (CNES) vient d'être créé en 1962.
Premières études sur les satellites scientifiques. J'ai eu, dès cette époque, de nombreuses réunions au CNES à Toulouse, ce qui m'a permis de découvrir cette magnifique ville "rose".

1970 - juin 1998 : Aerospatiale

En 1970, Sud-Aviation, Nord-Aviation et la SEREB fusionnent pour devenir la Société Nationale Industrielle Aerospatiale (SNIAS) qui s'appellera un peu plus tard, plus simplement, AEROSPATIALE. L'Établissement de Cannes se spécialise dans la réalisation des Satellites et deviendra, vers 1990, la Division Satellites d'Aerospatiale.
C'est en 1972 qu'est créée l'Agence Spatiale Européenne (ESA). Débutent alors des études de satellites au niveau européen. Apprentissage de l'anglais qui devient la langue de travail. Nombreuses réunions aux Pays-Bas, à Noordwijk, le Centre technique de l'Agence (ESTEC). Découverte de l'union européenne, avant l'heure.


Un grand programme européen prestigieux : METEOSAT

Un premier grand programme européen est gagné: Météosat. Je suis nommé responsable de la "Qualité Image" du satellite. A ce titre, je participe à la mise à jour de l'encyclopédie Wikipedia pour la rubrique correspondante.
Nombreuses réunions chez les partenaires européens : Matra (Vélizy); MBB (Ottobrün, Allemagne); Marconi (Portsmouth, UK); ETCA (Charleroi, Belgique); Selenia Spazio (Rome, Italie).
Sept satellites de première génération seront construits et lancés jusqu'en 1997.
Puis, des Meteosat de Seconde Génération (MSG), programme gagné également par Aerospatiale, seront réalisés et lancés à partir de 2002. Deux sont déjà lancés, deux autres sont en cours de construction.
Cliquez sur le logo du satellite et allez voir les images qui arrivent en permanence du satellite chez son client et opérateur Eumetsat .

Novembre 1977 : lancement du premier Météosat. J'assiste depuis l'ESOC, le centre de contrôle des satellites européens, à Darmstadt (Allemagne), à l'arrivée des premières images. Un très grand moment! Aujourd'hui encore, je suis toujours épaté de la qualité des images qui sont montrées sur toutes les chaînes de télévision, images prises à 36.000 km de la Terre!
1978 à 1981 : Responsable d'une petite équipe d'Imagerie Spatiale, développement des algorithmes et logiciels de traitement des images satellitaires en coopération avec le CNES, l'ESA et Eumetsat, la nouvelle entité qui vient d'être créée pour gérer le programme Meteosat.

De 1980 à 1984 : Marketing international des Satellites

Réponses aux nombreux appels d'offres de clients de tous pays. Participations aux négociations. Réunions dans pratiquement tous les pays européens, mais également aux Etats-Unis, au Brésil, au Japon.
Nombreux appels d'offres sur les nouveaux programmes de satellites de communication, en coopération avec la firme allemande MBB à Ottobrün, Bavière.
Je suis l'inventeur, le 23 août 1983, du nom générique de la famille des satellites: SPACEBUS, Monsieur Spacebus, en quelque sorte.
Un premier grand programme: "Arabsat" pour les 21 pays de la Ligue Arabe.
Puis s'enchaînent les grands clients comme Eutelsat, Türksat, etc.

De 1984 à 1999 : Relations extérieures et Communication

Les quinze dernières années de ma carrière. Activités très passionnantes dans un établissement qui commence à s'ouvrir sur l'extérieur. C'est pourquoi, j'ai plaisir à en parler dans mon site Internet personnel.
Des rencontres de personnages illustres, célèbres, scientifiques, politiques.
Celui qui m'a le plus marqué est le Sénateur Pierre Laffitte, fondateur de la technopole de Sophia-Antipolis; je lui adresse mes meilleures amitiés s'il lit ces lignes.
Parmi les maires de Cannes, dans cette période, le plus passionnant, devenu un ami, fut Maurice Delauney, hélas disparu en 2009.

Edition de journaux d'entreprises : celui de l'Etablissement de Cannes, mais également participation à la "Revue Aerospatiale" nationale
Expositions, Salons : conception des stands et présence avec les équipes Marketing à tous les salons du Bourget, Farnborough, Istambul, Pékin, Rhiad, Abu Dhabi, Singapour, etc.
Relations Publiques : réception des plus hautes personnalités, Roi & Reine, Présidents de diverses Républiques, Ministres, etc.
Colloques et Conférences : prononcées dans divers lieux en France et à l'étranger.
Relations Presse : pour des visites de l'Etablissement; lors des démarrages des grands programmes et des livraisons des Satellites; lors des lancements des Satellites réalisés à Cannes, en particulier à Kourou au CSG.
Contacts avec tous les journalistes scientifiques de l'époque : Patrick Hesters, Albert_Ducrocq, Michel Chevalet, Christian Sotty, Alain Cirou, etc.; des présentateurs et présentatrices de la météo sur les chaînes de télévision ; et la presse régionale. Participation à plusieurs plateaux télévisés.
Créations de documentations : brochures diverses sur les Satellites, panneaux pour expositions, video clip, site Internet.

En 1998, la division Satellites d'Aerospatiale est intégrée à Alcatel Space

Le 31 octobre 1999, départ pour une retraite bien méritée et de nombreuses activités associatives (voir rubrique).

En 2005, Alcatel Space fusionne avec l'industrie spatiale italienne et devient Alcatel Alenia Space

En 2006, l'entreprise est la première au monde pour la production des Satellites de Communications.
J'ai toujours de nombreux contacts avec l'entreprise puisque je suis "guide" des visites au sein de l'Association PARSEC/CAAE (voir rubrique Associations).

En 2007, Thales Alenia Space

Le 10 avril 2007, l'activité spatiale d'Alcatel quitte le giron de la maison mère et est repris par Thales. La société Thales Alenia Space est née. Son siège social est à Cannes.
Consultez le site Internet, vous y trouverez toute la documentation détaillée sur tous les Satellites produits.

Conférencier

Dans la suite logique de cette fonction de "Communication", je commence à prononcer des conférences sur les satellites. Et plus particulièrement sur les satellites de télécommunications.
J'écris un "papier" dans la Nouvelle revue Aéronautique et Astronautique (celle de la AAAF), le 2 juin 1994, repris dans la Revue des anciens élèves de l'Ecole Centrale, baptisé : "Un satellite de télécom, à quoi ça sert, comment ça marche, combien ça coûte ?".
A partir de cette date, je vais reprendre ce thème lors de conférences prononcées en France, principalement dans la région PACA, mais également à Troyes, en fin 1995, qui me vaudra la remise de la médaille de la Ville par son maire, François Baroin et l'ancien maire Robert Galley.
Lors de ma retraite, j'ai amélioré la présentation avec ajout d'un historique des télécommunications et continué à présenter ce sujet, à partir de 2009 :

  • 30 novembre 2009, Miramar Beach Hôtel de Théoule : Lions Club de Mandelieu-Théoule-Estérel
  • 10 février 2010, hôtel Novotel Montfleury de Cannes : Lions Club de Cannes Croisette
  • 22 février 2010, hôtel Mercure Espace de Cannes : Association pour le développement culturel de la région cannoise, présidente Michèle Mailfert
  • 5 octobre 2010, Astrorama, association PARSEC
  • 17 mai 2011, Thales Alenia Space : 3AF groupe Côte d'Azur
  • 6 juillet 2011, Astrorama, association PARSEC, dans le cadre du Festival du ciel
  • 21 novembre 2011, Centre culturel Eden Parc de Mandelieu
  • 29 novembre 2011, Cannes Bel¨Âge, club Carnot, Cannes
  • 25 juillet 2012, Astrorama, association PARSEC, dans le cadre du Festival du ciel
  • 10 octobre 2015, hôtel Maintenon à Cannes, les cafés de l'histoire du Culturoscope.

Généalogiste

Après mon départ en retraite, en 1999, j'ai pris le temps d'étudier la généalogie de la famille, je me suis inscrit au Cercle de généalogie du Plateau picard, origine de la famille et ai commencer à développer la généalogie gra^ce à un logiciel puissant : Heredis.
Je la publi dans le présent site dans la rubrique

Généalogie

Vulgarisateur

Pendant les dernières années de ma carrièe, j'en suis venu à devenir un Vulgarisateur pour expliquer au plus grand public, et aux jeunes en particulier l'activité spatiale de mon entreprise.

J'ai poursuivi cette activité longtemps après mon départ en retaite.
On en trouve les détails dans la rubrique correspondante de ma biographie dans l'encyclopédie CASPWiki :

Vulgarisateur

Historien

Déjà lors des treize dernières années de ma carrière, j'ai été historien, publiant de nombreux articles dans les revues de l'entreprise et autres revues périprofessionnelles.
J'ai participé, en 1999, à l'ouvrage collectif écrit au moment du changement de maison-mère passant d'aerospatiale à Alcatel :

80 ans de passion


En 2008, je suis entré dans l'association du patrimoine AE2A, devenant plus tard Cannes Aéro spatial Patrimoine (CASP) dont l'activité principale est de retracer la patrimoine historique de l'entreprise:

CASP